La méthode Multimalin

Véritable méthode d’apprentissage innovante et 100 % efficace, la méthode Multimalin permet par exemple aux enfants de retenir leurs tables de multiplication en un clin d’œil.

Cette stratégie d’apprentissage unique est accessible dès 7 ans, et s’adapte parfaitement à tous les élèves. Elle fonctionne également chez ceux qui ont des problèmes de mémorisation, chez élèves en difficulté, ainsi que chez les élèves « dys ». Elle est a été conçue spécialement pour les élèves de primaire.

La méthode Multimalin est en effet une méthode très ludique, permettant de mémoriser les tables de multiplication, mais aussi les terminaisons de la conjugaison, l’orthographe des mots, et aidant même à l‘apprentissage de la lecture !

Découvrons ensemble en quoi consiste cette fameuse méthode Multimalin et surtout, pourquoi elle marche vraiment…

La méthode Multimalin : qu’est-ce que c’est ?

La méthode Multimalin

Un jeune professeur des écoles, Matthieu Protin, frustré de voir que la majorité de ses élèves de CM1 n’arrivait pas à retenir leurs tables de multiplication, a décidé de s’intéresser de près aux mécanismes de mémorisation de l’être humain. Il a longuement étudié la gestion mentale (ou comment remédier aux difficultés de mémorisation avec des stratégies de mémorisation), et plus particulièrement les neurosciences, mais aussi les championnats du monde de mémorisation, ainsi que la vie et la démarche d’un célèbre autiste Asperger : Daniel Tammet, véritable génie de la mémorisation.

Toutes ces précieuses sources d’informations lui ont permis de dégager 4 clés de mémorisation facile et durable :

  1. Transformer les éléments abstraits à retenir (tels que les chiffres ou les lettres) en images visuelles concrètes.
  2. Associer ces images visuelles entre elles afin de créer un lien de sens.
  3. Raconter une petite histoire simple à partir de ces images visuelles.
  4. Faire intervenir l’affect afin de renforcer la mémorisation en jouant sur les émotions.

Cette méthode de mémorisation innovante est donc entièrement basée sur l’imagerie mentale et la narration. Son côté ludique et attractif mobilise l’attention de tous les élèves, y compris de ceux qui sont en situation d’échec scolaire, en leur redonnant confiance en eux, ainsi que le vrai plaisir d’apprendre. L’enfant est stimulé, s’engage activement dans son processus d’apprentissage, et les résultats justes et positifs restaurent une estime de soi bien souvent écornée !

Quels sont les principes de la méthode Multimalin ?

Multimalin : exempleLes principes de cette méthode sont assez simples. Depuis longtemps, na savons que la mémoire repose sur plusieurs fonctionnements : mémoire verbale, mémoire auditive, mémoire visuelle, mémoire kinesthésique, mémoire émotionnelle, mémoire du « lire/écrire », à court terme, à long terme, sémantique, épisodique, procédurale, mémoire de travail, etc.

Or, lorsque nous faisons apprendre « classiquement » les tables de multiplication à un enfant, le processus sollicite certaines fonctions cognitives telles que : l’attention, la mémoire de travail, le sens du nombre, et éventuellement des compétences visuo-spatiales. C’est le procédé répétition qui fait que l’enfant va finir, après de laborieux efforts, par « retenir » les résultats des tables. Cette technique peut fonctionner pour les élèves qui n’ont aucune difficulté particulière , car ils vont finir par fixer l’information dans leur mémoire à long terme.

Cependant, tout le monde n’a pas les mêmes capacités cognitives, et surtout chez certains élèves, l’apprentissage des tables de multiplication leur apparaît très abstrait, et ils peuvent ne pas percevoir l’intérêt de mémoriser tous ces nombres. L’apprentissage des tables de multiplication va très vite s’avérer être insurmontable pour eux. Ainsi la méthode d’apprentissage des tables de multiplication Multimalin trouve tout son sens et son intérêt.

Grâce aux chiffres transformés en images (petits personnages, animaux et objets drôles et colorés), l’élève adopte ces personnages sympathiques, statiques sur les images, ou animés sur les vidéos. Ainsi, il fait appel à sa mémoire visuelle et émotionnelle. Les petites histoires à la fois courtes et drôles associées à ces petits personnages, captivent irrémédiablement l’enfant qui entre dans le jeu et se souvient ainsi durablement de ce qui lui a été raconté. Il réalise ensuite de lui-même son dessin animé mental. Ainsi, c’est sa mémoire émotionnelle qui est sollicitée, et les résultats des multiplications s’imprègnent définitivement dans son esprit.

Par exemple, pour retenir le 7 x 9, la méthode Multimalin propose l’histoire du plongeur qui se fait mal en tombant sur le rebord de la piscine : le 7 représente le plongeoir, le personnage animé Multimalin représente le signe x, le 9 représente un plongeur avec une tête d’œuf, et le signe « égal » des vagues. Quand le plongeur saute, il tombe à la renverse et se cogne la tête sur le rebord de la piscine. Le bonhomme à l’envers forme un 6 et sa bosse un 3. Ce qui donne : 7 x 9 = 63.

Les avantages de la méthode Multimalin

La méthode MultimalinLes avantages de cette méthode originale sont très nombreux :

  • Le matériel (DVD, livres, cahiers d’exercices, cartes de jeu,…) est complet et fourni dans un coffret à un prix très abordable.
  • La méthode est parfaitement conforme aux programmes de l’Education Nationale.
  • Les résultats sont remarquables : 100 % de réussite pour les compétences visées par la méthode Multimalin.
  • Elle s’adapte à tous les enfants à partir de 7 ans (voire même 4 ans pour la version lecture), même les plus en difficulté, ainsi que les enfants « dys ».
  • Elle se décline dans plusieurs disciplines (savoirs fondamentaux) : tables de multiplication, conjugaison, orthographe, lecture.
  • Elle est ludique et très attrayante de par ses dessins colorés et ses histoires rigolotes.
  • Elle développe des compétences indispensables aux apprentissages : l’attention, la concentration, le plaisir d’apprendre, l’engagement, la narration, la reformulation, la confiance en soi, et bien entendu, la mémorisation.
  • Elle permet de consolider des savoirs acquis précédemment.
  • Elle développe les capacités intellectuelles telles que : la gestion mentale, l’esprit d’analyse, les stratégies de mémorisation, la réflexion,…
  • Elle privilégie la mémoire à long terme plutôt que la mémoire à court terme qui ne fixe pas les informations.
  • Elle permet un réinvestissement et une transdisciplinarité riches et variés : langage oral (narration), art visuel (dessin), production d’écrit (rédaction), lecture et compréhension (questions), etc.

L’apprentissage des tables de multiplication avec Multimalin

Multimalin : mémoriser les tables de multiplicationLa méthode Multimalin a initialement été conçue pour faire apprendre les tables de multiplication aux élèves de l’école primaire. L’enseignent des tables de multiplication était en effet un véritable cauchemar des parents, des enseignants, mais aussi des enfants eux-mêmes. Cet apprentissage long et laborieux décourage très souvent les enfants et leurs parents, qui passent des heures, des jours, des mois, voire des années à essayer de faire mémoriser ces fameuses tables, la plupart du temps, en vain, ou partiellement.

Quant aux élèves en difficulté, ceux qui présentent des troubles de l’attention, une dyscalculie ou une dyspraxie visuo-spatiale, cet apprentissage s’avère être encore plus compliqué.

Avec la méthode inventée par Matthieu Protin, le cauchemar des tables n’est plus qu’un lointain souvenir ! En effet, grâce à l’imagerie mentale, l’abstraction des nombres disparaît; grâce aux objets et personnages inventés, l’élève ne peut qu’être attiré et intéressé par ce qu’il voit; grâce aux petites histoires drôles et courtes (30 secondes seulement), l’attention de l’enfant est mobilisée entièrement et celui-ci se prend d’affection pour ces petits personnages et leurs aventures incroyables. Sans s’en rendre compte, il imprime ces images et ces histoires dans son cerveau, et ce, de manière pérenne, et les tables de multiplication sont sues pour de bon.

Outre l’exemple du 7 x 9 = 63 vu plus haut, on peut citer aussi par exemple le 8 x 8 = 64 :

– Le premier 8 est représenté par un bonhomme de neige tout rouge en forme de 8, le second 8 par un poisson lui aussi en forme de 8. Arrive alors un loup avec une queue et un estomac en forme de 6 et une langue en forme de 4.

– Le poisson 8 a très peur du loup et se réfugie sur la tête du bonhomme de neige, surtout que l’on voit des arêtes de poisson dans l’estomac du loup, signe qu’il adore manger du poisson !

– Le 8 x 8 = 64 est alors automatiquement enregistré dans l’esprit de l’enfant qui se souviendra de ces images et de cette petite histoire toute sa vie.

Le coffret complet Multimalin tables de multiplication sur La Salle des Maitres

  • Produit
  • Photos
Le coffret Multimalin tables de multiplication contient :
  1. Un DVD (PHYSIQUE) sur lequel se trouvent les dessins animés ...
Ajouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0

L’apprentissage de la conjugaison avec Multimalin

Basé sur le même principe que l’apprentissage des tables de multiplication, l’apprentissage de la conjugaison, et plus particulièrement des terminaisons, fait lui aussi appel à l’imagerie mentale.

Les conjugaisons (présent, passé, futur,…) sont elles aussi bien souvent difficiles à mémoriser, car il existe tellement de terminaisons différentes et des exceptions parfois très complexes.

Alors, la méthode Multimalin propose là aussi d’imager au maximum les groupes verbaux, les temps, les pronoms, et les terminaisons pour qu’ils puissent s’imprimer définitivement dans le cerveau de l’enfant.

Par exemple, au présent, dans « tu viens », le s final est transformé en serpent poursuivi par un chasseur muni d’une carabine qui lui tire dessus et qui représente le « t » du tu. Ainsi, l’enfant associe le « tu » à la terminaison « s » grâce à cette petite histoire amusante.

Au passé (imparfait), dans « nous voulions », le bélier « nous » expulse le chat « ons » de la cabane. Ce dernier roule jusqu’à sa place à la fin du verbe, en se cognant au passage à la poignée de la porte qui grince en faisant « i ». Grâce à ce petit récit drôle et imagé, l’élève se rappellera qu’à l’imparfait, la première personne du pluriel « nous », se conjugue avec la terminaison « ions ».

A chaque temps de conjugaison correspond un monde bien précis : la ferme pour le présent, le château pour le passé,… A chaque groupe verbal correspond un lieu précis (maison, ballots de paille, chariot, clapier, château, pré, etc.). Ainsi, l’enfant peut ranger les verbes selon chaque catégorie symbolisée par des images. Multimalin propose des DVD, posters, livres, cahiers d’exercices, de coloriage, des imagiers, des cartes, des jeux,… qui permettent de réinvestir les apprentissages de différentes manières, et de fixer ainsi les savoirs pour de bon.

Le coffret Multimalin conjugaison du passé sur La Salle des Maitres

  • Produit
  • Photos
Le coffret Multimalin conjugaison du passé contient :
  1. Un DVD (PHYSIQUE) avec une animations vidéos ...
Ajouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0

L’apprentissage de la lecture avec Mulimalin

Tout comme les tables de multiplication et la conjugaison, la méthode multimalin s’appuie sur l’imagerie mentale pour aider l’élève à mémoriser les lettres et les sons dans le but de provoquer le déclic lecture chez les enfants. Le principe est simple : chacune des lettres de l’alphabet est représentée par un petit personnage venu tout droit d’un conte fantastique, le monde des Alphas, chacun d’entre eux émettant le son correspondant à son graphème. Ces petites figurines peuvent être manipulées, observées, écoutées,… et l’enfant, par l’intermédiaire de tous ses sens, parvient à associer les lettres et les sons qu’elles produisent de manière très spontanée.

Par exemple, Monsieur O est un petit bonhomme tout rond en forme de « O » qui fait des bulles et prononce sans arrêt des « oooh ! » d’admiration. Monsieur F est une fusée en forme de « F » dont le bruit du moteur fait « fff ! ». Quand Monsieur F tombe sur Monsieur O, on entend un « fffo ! » retentissant. Ainsi, l’enfant associe naturellement la correspondance phonème – graphème avec beaucoup de facilité.

L’apprentissage de la lecture grâce aux Alphas se fait de manière ludique et progressive : d’abord les lettres, puis les sons simples, puis les sons complexes, pour finir par les mots et les phrases. Cette méthode syllabique unique a déjà fait ses preuves sur un très grand nombre d’enfants, et même sur des enfants qui n’arrivaient pas à « entrer » dans l’apprentissage de la lecture. Les enfants dyslexiques y trouvent aussi leur compte, l’imagerie mentale leur permettant de ne plus confondre les lettres. Le fait d’imager et de personnifier les lettres de l’alphabet, apporte un intérêt supplémentaire aux enfants qui ont plutôt une mémoire visuelle, et les histoires qui accompagnent ces petits personnages rendent cet apprentissage très attractif, tout en jouant sur l’affect de l’enfant qui s’attache vraiment à eux.

L’apprentissage de l’orthographe avec Multimalin

Dernière catégorie abordée par la méthode Multimalin : l’orthographe. La technique, basée sur le même principe d’imagerie mentale que pour les autres disciplines, concerne plus de 90 mots de la langue française, possédant une orthographe spécifique, pas toujours facile à mémoriser pour les enfants. Il s’agit de lettres doubles, de lettres muettes, de lettres avec diacritique, de sons complexes, d’exceptions orthographiques, etc.

L’essentiel de la méthode étant de toujours imager et de narrer pour faire comprendre et donc de mieux apprendre, l’enfant mémorise visuellement la particularité orthographique du mot, ce qui lui permet de l’écrire sans aucune erreur dans ses dictées, productions d’écrits,…

Le réinvestissement est d’une efficacité déconcertante, et l’élève retrouve une certaine confiance en lui en orthographe, y compris les élèves dysorthographiques et/ou dyslexiques.

Voici quelques exemples de mots étudiés dans la méthode Multimalin :

  • maçon : le c cédille se transforme en mur et en truelle pour le maçon qui permet à celui-ci de construire son mur, ainsi l’élève peut mieux mémoriser cette lettre spécifique.
  • allumer : les deux l se transforment en bougies qui s’allument et s’éteignent afin de retenir que le verbe allumer comporte deux l.
  • offrir : les deux f se transforment en deux fleurs qu’un enfant offre à sa maman. Ainsi, l’élève retient que le verbe offrir comporte deux f.
  • bibliothèque : le h muet prend la forme d’étagères remplies de livres, telles les étagères d’une bibliothèque, permettant à l’élève de ne pas oublier de mettre le h après le t dans le mot bibliothèque.
  • drôle : le o de drôle prend la forme d’une tête de clown et l’accent circonflexe représente son chapeau qui vient se placer au-dessus, de cette manière, impossible d’oublier l’accent circonflexe sur le o de drôle.
  • joyeuse : le y est représentée par une fillette qui lève les bras en l’air pour montrer sa joie. Ainsi, l’élève imprime cette image dans la tête et sait que joyeux s’écrit avec un y.
  • piscine : pour ne pas oublier d’écrire s et c dans le mot piscine, le s prend la forme d’un plongeoir et le c la forme d’un bassin. Cette image mentale très spécifique permet à l’élève de se souvenir du mot piscine pour longtemps.
  • outil : le l muet final est représenté par un tournevis placé à la verticale, ainsi l’élève saura écrire le mot outil de manière pérenne.
  • aéroport : deux images mentales sont utilisées pour ce mot, d’une part un avion pour représenter l’accent aigu sur le e, d’autre part une tour de contrôle en forme de t pour représenter le t muet final. Le mot aéroport est désormais imprimé pour toujours dans le cerveau de l’élève.
  • fillette : les deux l du mot fillette sont dessinés sous la forme de deux tresses appartenant justement à une petite fille. Ainsi, impossible d’omettre les deux l de fillette lors d’une réécriture autonome.

Utiliser la méthode Multimalin en classe ?

Retrouvez ici l’avis d’une enseignante de CE2 sur l’utilisation de la méthode Multimalin pour enseignement des tables de multiplication en classe.

Que pensez-vous de cette méthode Multimalin ?

L’utilisez-vous en classe ? 

⬇️ Nous attendons vos retours en commentaire ! ⬇️

Ce serait un plaisir de découvrir votre opinion. Exprimez-vous ici :

Laisser un commentaire

Réinitialiser le mot de passe