Multibrios, Octofun et intelligences multiples

En France, l’éducation des enfants s’effectue grâce à des modèles d’apprentissage bien définis : une grande part des enseignements est structurée autour de l’usage des mots et du raisonnement logique. En effet, apprendre à lire, à écrire et à compter constitue le socle commun de compétences priorisé par les directives de l’Éducation nationale. Ce choix pédagogique permet aux enfants d’acquérir les outils fondamentaux qui leur permettront de poursuivre l’assimilation de connaissances plus fines au cours de leur scolarité.

apprentissage socle commun

Les méthodes pédagogiques utilisées s’appuient principalement sur le raisonnement logico-mathématique et l’appétence pour la verbalisation. Or, ces aspects ne représentent qu’une part des capacités d’apprentissage des élèves. La théorie des intelligences multiples s’avère être un outil d’épanouissement personnel riche et stimulant pour les professeurs qui cherchent à maximiser l’apprentissage de leurs élèves.

Nous vous présentons deux approches pédagogiques novatrices qui s’appuient sur ces modèle : Les Multibrios et Les Octofun.

Historique des intelligences multiples

Howard GardnerHoward Gardner, professeur d’éducation à l’université de Harvard et de neurologie à la faculté de médecine de Boston, a défini la théorie des intelligences multiples. Selon ce modèle, chacun d’entre nous possède un panel d’intelligences réparties en huit catégories. L’école devrait donc être le vecteur de développement de tous ces aspects de notre potentiel cognitif.

Sa théorie précise que nos intelligences travaillent de concert et de manière complexe. Chacun possède un canal privilégié en fonction de son milieu de vie, de son environnement et de son histoire personnelle. Pourtant, tous peuvent espérer, à terme, développer chacune des facettes de son intelligence jusqu’à un niveau satisfaisant.

Il y a en effet, de multiples façons d’user de son intelligence dans chacune des catégories et la diversité des expériences vécues, des environnements découverts ou des méthodologies abordées favorise la stimulation et l’épanouissement personnel de chaque enfant.

L’intelligence, c’est quoi ?

mécanismes intelligenceL’intelligence est un concept à la définition fluctuante, toujours débattue chez les spécialistes. D’après Howard Gardner, elle peut être évaluée grâce à trois critères :

  • la capacité à résoudre des problèmes courants de la vie quotidienne
  • la capacité à identifier de nouveaux problèmes puis de proposer des solutions pour les résoudre
  • la capacité de créer quelque chose ou d’offrir un service valorisé par son propre groupe culturel

Cette définition, à la fois ouverte et précise, relativise la notion même d’intelligence. Elle l’inscrit dans un contexte quotidien et l’ajuste aux valeurs d’un groupe tout en évaluant sa capacité à agir sur le quotidien. Ici, les objectifs atteints par un schéma mental ou une stratégie comportementale priment sur l’apprentissage abstrait et mettent en valeur les réussites de l’individu.

Toujours d’après Howard Gardner, nous sommes tous également dotés des huit formes d’intelligence à la naissance. Le développement de chacune d’entre elles est ensuite fonction de nos potentialités biologiques et de notre environnement social et familial.

Le développement synergique des différentes formes d’intelligence est au centre de la théorie de Gardner. Multiplier les expériences, c’est stimuler l’apprentissage. Les intelligences travaillent ensemble de manière plus ou moins complexe. Cette particularité de notre cerveau permet à chacun de renforcer ses capacités tout au long de sa vie en variant les situations auxquelles il est confronté.

Savoir reconnaître les différentes formes d’intelligence chez un enfant permet de lui proposer un environnement propice à son épanouissement et de préparer un terrain fertile pour les apprentissages.

Les différentes formes d’intelligence de Gardner

La classification de Gardner établit donc huit formes d’intelligence. Il est bon de rappeler que cette nomenclature définit des tendances et ne doit pas être l’outil d’une catégorisation stricte et rigide des enfants. D’autant que, pour rappel, les intelligences multiples sont bien souvent utilisées de manière connectées et complexes. Cependant, elle permet de visualiser les grandes lignes des possibilités offertes par notre cerveau et ainsi de varier les approches en situation pédagogique.

intelligences multiples gardner

  • l’intelligence naturaliste : j’aime le contact avec la nature. L’enfant est attiré par la nature et les représentants des différents règnes du vivant. Il aime observer, collectionner ou classer ses découvertes. Il développe une sensibilité particulière pour les animaux ou les plantes et en tire du respect pour l’environnement ;
  • l’intelligence visuelle-spatiale : percevoir le monde. Un enfant doté d’une intelligence visuelle-spatiale prévalente sera attiré par les couleurs, les formes géométriques, le relief. Ses activités s’articuleront autour de la peinture, du dessin, du coloriage. Il crée alors des images mentales et s’épanouit dans les jeux visuels, comme les puzzles ;
  • l’intelligence musicale : le rythme dans la peau. La sensibilité au rythme d’un instrument, aux mélodies du chant des oiseaux ou aux accents d’une langue étrangère révèle une intelligence musicale. Ces enfants sont attirés par la musique, le chant, la danse mais aussi la structure rythmique d’une poésie par exemple ;
  • l’intelligence kinesthésique : l’expression corporelle. Le goût pour le théâtre, le sport mais aussi la broderie ou les kaplas exprime une attirance pour les exercices corporels. Ces enfants aiment manipuler, bouger et prendre l’espace. Cette forme kinesthésique d’intelligence sera dynamisée par des jeux de rôles, du mime ou tout autre exercice développent la motricité fine ;
  • l’intelligence intra-personnelle : la connaissance de soi. Ces enfants développent des capacités d’introspection. Connaître ses qualités et ses faiblesses permet à l’enfant d’identifier clairement ses objectifs et ainsi de se motiver pour les atteindre. Le besoin de calme et de solitude leur est souvent nécessaire pour réfléchir. On peut leur suggérer d’écrire sur eux-mêmes ou leur proposer des moments de relaxation ;
  • l’intelligence inter-personnelle : savoir interagir. Un enfant qui aime la coopération, qui manifeste des facilités d’adaptation au sein d’un groupe ou qui l’anime de manière intuitive utilise son intelligence inter-personnelle. Travailler en équipe pourra lui être très bénéfique en favorisant le partage et l’échange de connaissances. La pratique d’un sport ou de tout autre activité collaborative est également recommandée ;
  • l’intelligence verbale-linguistique : jouer avec les mots. Plongé dans les livres, la bouche entrouverte et les yeux mi-clos, voilà un enfant en pleine contemplation ! Cette forme d’intelligence fait partie des plus développées par le système scolaire actuel. L’apprentissage de nouveaux mots, l’écriture ou les histoires contées sont des activités intéressantes pour les enfants qui utilisent prioritairement ce canal ;
  • l’intelligence logico-mathématique : raisonner pour apprendre. L’intelligence logico-mathématique est l’autre forme d’intelligence privilégiée par l’Éducation Nationale. Les enfants qui aiment compter, résoudre des problèmes, calculer ou ordonner utilisent principalement ce type d’intelligence pour assimiler les apprentissages.

Même si les travaux de Howard Gardner ont trouvé une importante résonance auprès de certains psychologues mais également dans le domaine de l’éducation, il est à noter que ceux-ci sont loin de faire consensus dans le domaine de la psychologie cognitive. La principale critique de ces travaux étant étant le manque de preuves empiriques.

Les Octofun permettent à chaque élève de développer son potentiel

Les Octofun

Les Octofuns sont des boules d’énergie colorées et rigolotes comme tout qui représentent les différentes formes d’intelligence que nous portons en nous. L’idée de leur créatrice, Françoise Roemers-Poumay, est que chacune de ces boules, de taille différente chez les individus, exprime cette diversité qui rend notre espèce si particulière. L’objectif est donc de faire grossir ses Octofuns grâce à un travail précis mais pas sans plaisir ! Françoise Roemers-Poumay fut enseignante pendant 25 ans, elle sait donc de quoi elle parle…

Pour permettre à chaque enfant d’exploiter son potentiel et de devenir acteur dans ses apprentissages, elle a basé sa pédagogie sur trois axes fondamentaux :

  • les intelligences multiples, afin de maximiser le potentiel de chacun en le développant dans huit directions ;
  • la gestion mentale, pour prendre connaissance des stratégies mentales d’apprentissage et les mettre à profit ;
  • la psychologie positive, pour identifier ce qui fonctionne et l’investir dans une recherche du bien-être au service du savoir et du savoir-faire.

Pour faire grossir ces boules d’énergie, le package Octofun présente différents outils. Le carnet, tout d’abord, est à destination des enfants. Il présente chaque Octofun sur une double page puis propose quelques jeux et défis pour permettre aux enfants d’intérioriser la notion d’intelligence multiple. Le guide méthodologique regroupe toutes les connaissances nécessaires à l’établissement d’une pédagogie Octofun à l’intérieur d’une classe. Les enseignants y trouveront des éléments théoriques, des leçons prêtes à l’emploi, ainsi qu’une foule de conseils pratiques. Bref, c’est le manuel du parfait pédagogue !

Ces deux outils forment le cœur de la pédagogie des Octofun. Grâce à eux, vous pourrez largement initier vos élèves à cette théorie si libératrice des intelligences multiples. Pour ceux qui veulent aller plus loin, il existe un ouvrage sur la psychologie positive qui permet à tout adulte d’aider un enfant à exploiter ses différentes formes d’intelligence. Par ailleurs, un CD-Rom compile toutes les ressources imprimables pour créer vos propres outils pédagogiques, comme la roue des responsabilités ou le tableau des activités. Enfin le poster et le jeu de cartes sont le prolongement visuel du carnet dans la salle. Ils permettent d’introduire les Octofun dans les jeux et les activités de classe.

Les Multibrios permettent à chaque enfant de s’identifier à une forme d’intelligence

Les Multibrios

Les Multibrios forment une joyeuse bande de saltimbanques créés par André Mercier et dessinés par André Drea. Ils parcourent les routes pour installer leur chapiteau dans les villages et proposer un spectacle accompagnés de leurs animaux respectifs. Mais un jour, l’orage s’abat sur le chapiteau et les animaux sont dispersés dans la ville. Comment retrouveront-ils leurs compagnons ?

Ainsi démarre le prologue de la série des Multibrios. Cette aventure est le cœur d’un outil pédagogique conçu pour introduire les différentes formes d’intelligence auprès des élèves. Chaque membre de la troupe personnifie un type d’intelligence. Son nom, sa coiffure, sa tenue, ses idées, tout ce qui le concerne en est une manifestation. Pour retrouver son animal de compagnie dans la ville, chacun devra mettre en œuvre ses propres compétences. Cette introduction à travers des personnages très divers, aux sexes et couleurs de peau différents est un excellent moyen d’aborder en parallèle le thème de l’altérité et la place à lui accorder.

Une trousse pédagogique autour du thème des Multibrios est depuis quelques années disponible en France. De nombreuses maternelles s’en sont équipées mais pas seulement puisque certains PE rapportent qu’ils l’utilisent avec des CE2 ! L’attachement des enfants aux personnages est un véritable atout pour découvrir les intelligences multiples. La finesse et la multiplicité des détails permet de collaborer en classe pour retrouver les nombreux indices rappelant leur penchant pour telle ou telle forme d’intelligence. Les discussions générées sont fécondes et permettent à chaque enfant de s’identifier à une forme d’intelligence.

La trousse pédagogique des Multibrios comprend de nombreux outils. L’album illustré de 48 pages renferme un prologue, huit épisodes, chacun présentant un des personnages, et un épilogue. Il comporte également un CD sur lequel on retrouve la chanson Découvre les Multibrios ! ainsi qu’une une version sonore du récit. Ce matériel de base est accompagné d’un Guide d’Enseignement complet, répertoriant toutes sortes d’exercices et d’activités pédagogiques propres à la maternelle. Il est l’œuvre des pédagogues Ginette Sorel, Julie Bazinet et Sophie Covington.

Enfin, la trousse pédagogique comporte également des affiches, macarons, marottes à l’effigie des Multibrios ainsi que des supports permettant de les insérer dans différentes séquences comme des jetons, des cartes à jouer ou des dés.

Les Multibrios, par la complexité de leurs personnages présentent un intérêt certain pour introduire les Intelligences multiples à l’école. Les vidéos disponibles sur le Net suffisent à une première approche mais grâce au matériel fourni par la trousse pédagogique, il est possible de réagencer complètement sa salle de classe. On peut dès lors créer un espace dédié à chaque forme d’intelligence, observer le comportement des enfants et leurs appétences personnelles. Cet outil très riche facilite l’identification des caractéristiques des enfants, les stimule positivement et permet in fine au PE d’adapter son enseignement à sa classe !


Avez-vous des retours sur les Multibrios ?

Sur les Octofun ?

Des conseils à donner aux autres professeurs ?

Partagez votre expérience en commentaire !

Ce serait un plaisir de découvrir votre opinion. Exprimez-vous ici :

      Ajouter une réponse

      Réinitialiser le mot de passe