Comment utiliser la pédagogie Montessori à l’école publique ?

En tant que pédagogie alternative qui continue à faire ses preuves depuis des décennies, et qui jouit d’un véritable engouement chez les enseignants comme chez les parents, la pédagogie Montessori se développe de plus en plus : chaque année s’ouvrent de nouvelles écoles Montessori aux quatre coins de l’Hexagone, permettant aux parents qui souhaitent scolariser leurs enfants dans ce type de structure aussi singulière que performante, et de le faire à proximité de chez eux.

Fort du succès de ces écoles Montessori et des résultats positifs de la pédagogique Montessori observés chez les élèves, l’école publique classique s’intéresse elle aussi de plus en plus à cette méthode d’enseignement bien spécifique. Et contrairement à ce que bon nombre d’entre nous pourraient penser, la pédagoie Montessori, peut être pratiquée au sein d’une classe ordinaire de l’école publique.

Alors, en tant que professeur des écoles, comment puis-je utiliser Montessori dans ma classe ? Est-ce autorisé par ma hiérarchie ? Quelles sont les activités possibles par niveau ? Et comment respecter le programme exigé par l’Education Nationale malgré tout ?

Les grands principes de la pédagogie Montessori

La pédadogie Montessori repose sur quelques principes. Nous en avions déjà parlé dans ce précédent article.

3
Méthode Montessori : Comprendre cette Pédagogie Alternative

La methode Montessori connaît depuis quelque temps un regain d'intérêt. Elle attire de plus en plus de parents en quête d’un enseignement alternatif de ...

Néanmoins voici en résumé quelques-un des principes de la pédagogie Montessori.

Citation Maria MontessoriLa liberté

Dans la pédagogie Montessori, c’est l’enfant qui choisit l’activité qui l’intéresse et qu’il souhaite réaliser. L’éducateur ne lui impose rien, mais lui explique au préalable le fonctionnement de l’activité. Cette liberté de mouvement, d’action, et de pensée, a pour but de responsabiliser l’enfant en lui laissant faire des choix éclairés, tout en respectant des règles sociales précises.

L’autodiscipline

Qui dit liberté dit autodiscipline : l’enfant apprend lui-même de ses erreurs, ce qui lui permet de mieux comprendre comment parvenir à la réussite d’une tâche. La responsabilisation lui permet également de se structurer afin de ne pas faire n’importe quoi. L’autodiscipline est un des piliers du fonctionnement de la méthode Montessori.

Le rythme

Dans l’esprit de Maria Montessori, aucun rythme ne doit être imposé à l’enfant. Ce dernier réalise les activités quand il le désire, dans l’ordre qu’il veut, et à sa propre vitesse. Il ne subit aucune pression de la part de l’adulte, ni aucun jugement. L’essentiel est que la tâche, une fois commencée, doit être terminée.

L’expérimentation

L’expérimentation est au cœur des apprentissages Montessori. L’enfant est toujours acteur de ses apprentissages en manipulant, en testant, en pratiquant, en faisant des déductions, en raisonnant,… dans chacun des ateliers proposés.

L’autonomie

Le principe même de la pédagogie Montessori étant l’acquisition de l’autonomie, l’enfant apprend petit à petit à travailler seul, ce qui permet le développement de son imagination, de ses propres capacités cognitives, et des apprentissages durables.

L’environnement

L’éducateur Montessori s’abstient de donner des ordres à l’enfant. Il axe sa pédagogie en agissant davantage sur l’environnement de l’enfant afin d’améliorer son adaptation à celui-ci.

L’utilisation de la pédagogie Montessori en école publique

Contrairement à ce que bon nombre d’entre nous pourraient penser, la méthode Montessori, aussi singulière soit-elle, peut parfaitement être pratiquée au sein d’une classe ordinaire de l’école publique. Cette pédagogie alternative est d’ailleurs de plus en plus souvent utilisée par les professeurs des écoles de l’Education Nationale, qui l’incluent dans leurs pratiques de classe.

Maria Montessori à l'école

De la maternelle au collège, en passant par le primaire et l’enseignement adapté, chaque enseignant a la possibilité d’adapter la pédagogie Montessori pour leurs séances de mathématiques, de langage, de culture, de développement sensoriel, de vie pratique, d’arts, etc.

Pour qu’une classe Montessori fonctionne, il convient de respecter 3 axes indispensables et indissociables :

  • La connaissance et l’étude des découvertes de Maria Montessori
  • Les mécanismes d’apprentissage (plasticité cérébrale, étayage, gestion des émotions)
  • Les programmes de l’Education Nationale

Une fois que ces 3 axes sont maîtrisés et assimilés, vient l’étape de l’aménagement de la classe en « ambiances », de manière à créer un lieu favorable à l’épanouissement de l’enfant et au respect de son développement. Le rôle de l’enseignant devient alors un rôle d’observateur, de guide, de conseiller, de surveillant garant du cadre,… le tout, dans un climat de bienveillance qui encourage l’enfant dans la réalisation de la tâche, sans nécessairement accorder de l’importance à la réussite de celle-ci.

Ce qui importe, dans la pédagogie Montessori, c’est que l’élève soit mis dans de bonnes conditions d’apprentissage en s’attachant à 4 principes fondamentaux : l’attention, l’engagement actif, le retour d’information, et la consolidation.

C’est d’ailleurs ce que Céline Alvarez a mis en place dans ses classes de Maternelle, avec le succès que nous connaissons.

2
Le Phénomène Celine Alvarez

Des enfants en difficultés scolaires et malheureux Qu'est-ce qui a incité Céline Alvarez à réaliser son expérimentation à Gennevilliers, dans une classe ...

Toutes les activités proposées à l’enfant sont en accord avec les attentes institutionnelles et les Bulletins Officiels. Ainsi, aucun collègue, aucun directeur, aucun inspecteur, ne pourra critiquer cette démarche si elle est appuyée par un argumentaire solide et des résultats probants sur l’évolution de l’élève.

La mise en oeuvre de la méthode Montessori dans sa classe

Au Cycle 1 (PS – MS – GS) : La Maison des Enfants

Pédagogie Montessorit pour MaternelleDans la Maison des Enfants, ou autrement dit « Découverte de l’environnement immédiat » ou « Ambiance 3-6 ans », on retrouve 4 aires :

  • Aire de la Vie Pratique (activités de jardinage, bricolage, ménage, hygiène, soin, couture,…)
  • Aire de la Vie Sensorielle (activités autour du goût, de l’ouïe, de l’odorat, du toucher, de la vue, des couleurs, des formes, du sens thermique, du poids, de la texture, de la résistance, du sens stéréognostique,…)
  • Aire du Langage (activités d’initiation à la lecture, à l’écriture, à la parole, à la grammaire, etc. avec des imagiers, des lettres rugueuses, des étiquettes sons/mots/phrases, des alphabets mobiles,…)
  • Aire du calcul et de la géométrie (activités avec des cabinets de perles, la Tour Rose de cubes, les chiffres rugueux, les réglettes cuisenaires, les bouliers, les formes géométriques, les puzzles,…)

A ces 4 aires, il convient d’ajouter la culture cosmique (initiation aux sciences, à l’environnement, à la biologie, à la zoologie, à la géographie, à la botanique,…), ainsi que les arts (arts plastiques, éveil musical,…) et le sport.

A noter : Les activités proposées sont disposées dans les différentes aires, placées à la hauteur de l’enfant, adaptées à sa force, dans un environnement propre et ordonné.

Au Cycle 2 et 3 (CP – CE1 – CE2 – CM1 – CM2 – 6ème) : L’Education Cosmique ou Penser Par Soi-même

Pédagogie Montessori à l'école primaireDans l’Education Cosmique (éducation relative à l’ordre du monde, à l’organisation de l’Univers), autrement appelée « Ambiance 6-12 ans » ou « Ouverture sur le Monde », on distingue 5 grands récits :

  • Apparition de la Terre (géographie/astronomie) avec des activités utilisant des cabinets de géographie, des globes rugueux, des puzzles, des cartes, le système solaire,…
  • Apparition de la Vie (botanique/zoologie/sciences physiques/écologie/anatomie) avec des activités utilisant des puzzles, des cartes, des cabinets de botanique ou de zoologie, des cartes croissance des plantes, des jeux éducatifs,…
  • Apparition de l’Homme (histoire) avec des activités utilisant des frises chronologiques, des cartes de personnages célèbres, des cartes mentales, des récits, des documents,…
  • Apparition de l’Ecriture (langage/langues étrangères) avec des activités utilisant la lecture, l’expression écrite, des étiquettes grammaire, conjugaison, formation des mots, nature des mots,… mais aussi de l’anglais, de l’espagnol, du chinois ou de l’allemand.
  • Apparition du Calcul (mathématiques/géométrie) avec des activités utilisant des tableaux géométriques, des tableaux de Cent, des tables de Pythagore, des tableaux à bandes additions et soustractions, des quilles fractionnées, des camemberts fractionnés, des bouliers,…

A ces 5 grands récits, il convient d’ajouter la vie pratique (jardinage, bricolage, tricot, couture, hygiène, ménage, cuisine,…), la vie artistique et sportive (arts plastiques, arts visuels, sculpture, musique, sport,…), et la vie sociale (règles de vie, gestion des conflits, responsabilisation, développement de l’empathie, vie en communauté,…).

Au Cycle 4 (5ème – 4ème – 3ème) : La Vie à la Ferme ou Etre avec les Autres

A l’âge de l’adolescence, Maria Montessori préconise une immersion des jeunes dans l’apprentissage de la vraie vie.

Ils sont hébergés dans une ferme-école, au sein de laquelle ils doivent tout gérer : l’élevage, l’agriculture, le soin des animaux, l’alimentation, l’hygiène, la gestion de l’approvisionnement en nourriture, la gestion d’un commerce, la vente,… Le but de cette immersion et de préparer ces adolescents à la vie d’adulte.

Cette vie à la ferme favorise le développement de la responsabilité et de la sociabilité, l’apprentissage en autodidacte, l’importance de la vie en communauté, le respect de l’autre,… afin de devenir un adulte confiant et responsable : être dans la société et s’y investir.

En enseignement adapté (ULIS – SEGPA – EREA – UE)

La pédagogie Montessori est particulièrement préconisée en enseignement adapté. En effet, la plupart des élèves relevant de l’enseignement adapté ont bien souvent « subi » le système scolaire ordinaire et n’y ont pas forcément adhéré. Les difficultés sont alors vite apparues, s’aggravant pour certains années après années, jusqu’à parfois provoquer un certain « dégoût » pour l’école.

La pédagogie alternative proposée par Montessori mettant l’enfant au cœur des apprentissages, le rendant autonome, libre de ses mouvements, et acteur de son propre développement cognitif, permet une entrée différente dans le savoir par des voies de contournement souvent ludiques. Cette méthode plus parlante pour l’élève en difficulté lui propose de donner un véritable sens à ses apprentissages.

D’autre part, ces enfants en retard scolaire ayant très souvent perdu confiance en eux, l’adulte bienveillant saura les revaloriser en améliorant considérablement leur estime d’eux-mêmes

Les activités qui seront mises à la disposition des enfants devront être adaptés à leur âge, mais surtout à leurs capacités cognitives et motrices (voir les activités pour les Cycles 1, 2, 3 et 4). Là encore, l’enseignant sera avant tout un guide hors pair, assurant le respect des règles et une ambiance de travail à la fois riche et apaisée.

Des ressources pour vos Ateliers Montessori

Vous trouverez sur La Salle des Maitres de nombreuses activités pour animer vos classes avec des activités. Voilà un petit échantillon des ressources proposées par les professeurs de la communauté.

AjoutéRetiré de la liste 0
- 29% PACK activités maternelle : période de pâques
Cahier-Activites-de-PAQUES
AjoutéRetiré de la liste 1
Lire ou écrire à partir des vignettes d’un album
AjoutéRetiré de la liste 4
le Jeu des COCCINELLES
cacahuete-cartescoccinelles

Cliquez ici pour voir toutes les ressources proposées sur La Salle des Maitres !

Montessori ou le plaisir d’apprendre

Le respect des programmes

Toutes les activités Montessori, aussi singulières soient-elles, s’inscrivent parfaitement dans les programmes institutionnels exigés par l’Education Nationale. Il ne s’agit pas d’oblitérer complètement les séances de travail plus classiques ; la pédagogie Montessori vient en complément des méthodes d’apprentissage traditionnelles (l’une n’empêchant pas l’autre).

A chaque enseignant de doser ses pratiques, de manière à toujours avoir en tête le respect des programmes et des savoirs que l’élève doit avoir acquis à la fin de chaque cycle.

Activité Montessori

Le plaisir au cœur des apprentissages

Les ateliers mis en place dans le cadre de la méthode d’enseignement Montessori ne sont pas des ateliers tournants, mais plutôt des ateliers où l’enfant évolue librement au gré de ses envies et de ses besoins. Désormais, apprendre devient un vrai plaisir pour l’enfant qui ne subit aucune pression, aucune frustration, aucun jugement.

Les limites de la pédagogie Montessori à l’école publique

  • Le mélange des âges préconisé par Maria Montessori afin de favoriser la coopération entre les plus grands et les plus petits reste compliqué à mettre en place au vu des classes d’âge imposées par l’Education Nationale. Cependant, certaines écoles publiques commencent à réaliser des regroupements d’enfants par cycle, ce qui permet aux enseignants souhaitant pratiquer cette pédagogie alternative de le faire plus facilement.
  • Le matériel très spécifique requis par cette méthode est un matériel assez onéreux s’il est acheté neuf. Mais la plupart peuvent être réalisés soi-même, et des financements dans le cadre de la mise en oeuvre d’un projet pédagogique peuvent aussi être demandés (auprès de la mairie, du département, de l’Education Nationale,…).
  • Le nombre d’élèves, souvent important en classe traditionnelle, n’est pas propice à la mise en place d’ateliers Montessori dans sa classe. Mais des solutions existent : aménagement de l’emploi du temps, répartition par petits groupes grâce à l’aide de l’ATSEM, différenciation des activités à différents moments de la journée (par exemple : la moitié de la classe réalise une activité plus traditionnelle, pendant que l’autre moitié se déplace librement dans les aires Montessori).

Les avantages liés à la pédagogie de Maria Montessori sont si nombreux que les enseignants de l’école publique (de maternelle notamment) se mettent de plus en plus à appliquer cette méthode d’enseignement au sein de leur classe, et ça marche ! Avec un peu de volonté et un certain enthousiasme, tout est réalisable.

Alors, pourquoi ne pas vous lancer ?

Utilisez vous la pédagogie Montessori en classe ?

Des conseils à donner aux autres professeurs ?

1 Comment
  1. Bonjour ! Connaissez-vous des formations Montessori dans le 13, pouvant être accordées dans le cadre d’un CPF ? Merci. C. D.

    Ajouter une réponse

    Réinitialiser le mot de passe